Skip to main content

RMH Mediatheque

logo-mediatheque
logo-mediatheque


Les Médiathéques de L'Hers ? Les Médiathèques de l’Hers est un réseau constitué des cinq bibliothèques ou médiathèque des communes d’Ayguesvives, Baziége, Donneville, Labastide Beauvoir et Montgiscard. Il s’agit du premier réseau de bibliothèques créé en Haute-Garonne. Pour vous lecteurs, ce réseau offre un choix beaucoup plus large de documents écrits, sonores et vidéo et de plus, grâce à son portail internet il vous permet, depuis chez vous , de consulter le catalogue commun de vos bibliothèques ainsi que vos prêts en cours, de découvrir les dernières nouveautés et leur localisation, de faire des réservations.Une orientation vers des fonds thématiques spécialisés (exemple : littérature asiatique, Américaine, Nordique, BD Adulte, terroir, etc.) est en train peu à peu de voir le jour. Une carte unique de lecteur vous est délivrée lors de votre inscription et vous donne accès à toutes les bibliothèques du réseau. Pour l’instant c’est au lecteur de se déplacer pour chercher ses documents et les documents empruntés doivent être impérativement ramenés dans la structure d’emprunt mais la circulation des ouvrages entre les bibliothèques sera la prochaine étape pour améliorer encore ce service. Enfin, dernier avantage, ce service performant et de qualité est entièrement gratuit et ouvert à tous !

coup de cœur de Pascale

Publié le par La Mairie de Montgiscard

Né d’aucune femme de Franck Bouysse A une époque que l’on devine assez lointaine, un prêtre reçoit en confession une femme qui lui annonce qu’il va être appelé par l’asile psychiatrique voisin pour bénir le corps d’une femme décédée. Elle lui demande, lorsqu’il sera là-bas, de rester quelques instants seul près de la dépouille et […]

Nuits Appalaches de Chris Offutt 1954, Tucker, vétéran de la guerre de Corée de 18 ans, est de retour dans son Kentucky natal. Sur son chemin il croise Rhonda, 15 ans à peine, et immédiatement amoureux, ils décident de ne plus se quitter. 1964, Tucker travaille pour un trafiquant d’alcool, avec Rhonda ils ont 5 enfants qui sont leur raison de vivre. Mais lorsque les services sociaux menacent sa famille, les réflexes de combattant de Tucker se réveillent. Acculé, il découvrira le prix à payer pour défendre les siens. Comme la nuit, le roman de Chris Offutt est sombre. Mais comme les paysages des Appalaches, il est aussi lumineux. Avec sa simplicité, son intelligence, sa force brute et son amour inconditionnel pour sa famille, Tucker nous séduit et, on le soutient en croisant les doigts jusqu’à la fin de ce très beau roman que je vous conseille sans réserve. Du très bon nature writing pour ceux qui aiment.

Publié le par La Mairie de Montgiscard

COUP DE CŒUR DE PASCALE Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa Émile, 26 ans apprend qu’il est atteint d’une maladie orpheline proche d’Alzheimer et qu’il ne lui reste plus que deux ans à vivre en servant de cobaye pour des traitements expérimentaux. L’idée de faire subir aux siens sa lente et inéluctable déchéance lui étant insupportable, il poste une annonce dans laquelle il explique son infortune et invite un compagnon ou une compagne à l’accompagner durant ces deux années pour un dernier voyage. Une certaine Joanne accepte de tenter l’aventure et les voilà tous les deux en partance vers un avenir dont ils vont essayer de profiter avant que tout s’efface de la mémoire d’Emile. Résumé comme cela, le sujet du livre peut faire peur et pourtant j’ai rarement lu une prose aussi vivante, gaie et lumineuse. J’ai rarement pris autant de plaisir à suivre une aventure dont je connaissais l’issue. Ce road-movie littéraire va amener les deux compagnons de Pyrénées à la Méditerranée occitane. Ce voyage qui se transforme vite en une course contre le temps, ils vont aussi le faire au plus profond d’eux-mêmes afin de se délester de tout ce qui encombre leurs vies. Et c’est dans la sérénité qu’Émile pourra affronter la mort et Joanne continuer à vivre. Évidemment ce premier roman n’est pas exempt de quelques défauts, mais ce n’est rien comparé au bonheur qu’il nous procure. Cette histoire nous fait du bien, et faire du bien en parlant de la maladie et de la mort n’était pas gagné d’avance. Mélissa Da Costa, jeune auteure de 28 ans, remporte le pari haut la main.

Publié le par La Mairie de Montgiscard