• Baniére Montgiscard
  • Baniére Montgiscard

Le Canton d’Escalquens

En France il est la circonscription d’élection des conseillers départementaux, membres du conseil départemental.
La loi du 17 mai 2013 réforme profondément leur régime et effectue un redécoupage cantonal général. Le nombre est alors réduit de moitié, afin que chacun soient rénovés élise, au scrutin binominal, deux élus, nécessairement de sexes différents de manière à imposer la parité entre hommes et femmes.
CRÉATION DES CANTONS
Les cantons sont créés par le décret du 22 décembre 1789, relatif à la constitution des assemblées primaires et des assemblées administratives, par lequel l’Assemblée nationale constituante prévoit la division du royaume de France en soixante-quinze à quatre-vingt-cinq départements, la division de chaque département en trois à neuf districts, et celle de chaque district en cantons, d’une superficie d’environ quatre lieues carrées (soit un peu moins de dix-huit kilomètres carrés).
L’organisation des cantons est réalisée en 1790, avec les départements, par la section de division du Comité de constitution. 4 649 cantons sont ainsi créés dans les actuelles limites de la France métropolitaine (moins les absorptions postérieures), regroupés en 542 districts. En 1793, les chiffres seront respectivement de 4 824 et de 560.
En juin 1793, la Convention supprime le canton qui va être rétabli par la constitution du 26 octobre 1795, instituant le Directoire.
La Constitution du 5 fructidor an III (22 août 1795) supprime les districts et crée une municipalité de canton avec des représentants des communes. Du 1er vendémiaire an VII (22 septembre 1798) au 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), en vertu de la loi du 13 fructidor an VI (30 août 1798), les mariages sont célébrés au chef-lieu de canton, et non plus dans la commune. Les cantons vont être regroupés en arrondissements lors de leur recréation, en 1800.
Ces nouveaux cantons ont alors trois fonctions essentielles : être le ressort d’une brigade de gendarmerie, être le ressort d’une brigade de sapeurs-pompiers et être la circonscription de collecte d’une perception. Si les sapeurs-pompiers vont rapidement être redistribués à la surface du territoire pour cause de mutation des incendies et inondations, les gendarmes et le fisc conserveront beaucoup plus longtemps les exacts périmètres d’action induits par le découpage cantonal de 1800. Aujourd’hui, les secteurs d’intervention des sapeurs-pompiers ne correspondent plus du tout aux cantons officiels, tandis que les gendarmes et l’administration des impôts n’en conservent les mêmes périmètres qu’en zone rurale.
MONTGISCARD VILLE DU CANTON D’ESCALQUENS
La commune de Montgiscard est l’une des 35 communes appartenant au canton d’Escalquens.
Nos Responsables sont :
Le Président : Georges MÉRIC
Conseillère Départementale : Émilienne POUMIROL
CARTOGRAPHIE CANTONALE

Voir le Bouton
Cacher le Bouton
WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann